Organisateurs

Association "Vivre dans le Cœur", à "Lange, 47 600 Nérac

Présidente: Mme Parolini Christiane

Tél: 07 89 49 24 18

Site: www.vivredanslecoeur47.jimdo.com

mail:  kittylange@orange.fr

 

 

Nous avons créé un site spécifique au salon du bien-être et de la biodiversité pour plus de clarté.

Cependant, l'association '"Vivre dans le cœur" a son propre site, complémentaire pour ceux qui souhaitent développer le bien-être intérieur, le bien vivre dans le cœur dégagé du corps émotionnel de souffrance entretenu par un mental effréné.

Association "Laxmi", 5, rue Pablo Pïcasso, 47 300 Villeneuve-sur-Lot

Présidente: Mme Radha Devi Seerojeenee Patat

Tél: 06 12 21 71 14

mail: laxmifrance@gmail.com

Site : www.laxmifrance.com 


Ce que nous faisons dans cette association

Le but de cette association est de retrouver le bien vivre dans la joie et la paix du cœur.

Pour cela, nous faisons du Qi Gong, comme sur cette photos,  suivi d'une méditation relaxation.

 

Le contact avec la nature et les animaux régénère notre énergie en nous faisant ressentir avec acuité la beauté du Monde.

Un petit jardin solidaire en permaculture  bio est à la disposition des adhérents de l'association.

Un bon moyen de se ressourcer et de favoriser les aides naturelles: microbactéries, vers de terre, insectes, oiseaux, petits mammifères prédateurs naturels des ravageurs.

Le "Land Art" peut devenir plus pérenne. Il offre un lieu où entrer en contact plus profond avec la nature.

Il permet aux jeunes fruitiers de recevoir tous les éléments pour une croissance harmonieuse et fructifère.

Ici, ce plan de bourrache se ressème tous les ans. Il a essaimé dans le jardin et attire bon nombre d'abeilles et autres insectes utiles à la fécondation des fruitiers et des plantes: tomates, courges, haricots, etc.

 

Découverte des plantes naturelles sur le site de l'Association, une terre qui n'a vu aucun pesticide, engrais chimique ou herbicide depuis 1990.

Avant, seule l'ignorance des effets de ces produits faisait qu'ils étaient parfois utilisés.

La créativité se développe à tout âge.

Elle donne confiance et estime de soi. Plus elle est diversifiée, plus la capacité à exprimer son imagination et ses talents se multiplie.

Les actions de Laxmi en Inde

Cette association aide à la scolarisation d'enfants de familles les plus pauvres, et souvent monoparentales, dans 3 écoles en Inde du Nord, à 80 km d'Agra, dans l'Uttar Pradesh, à environ 180 km de New Delhi.

Elle aide aussi 2 écoles en Inde du Sud dans le Tamil Nadou à environ 120 km de Pondichéry, à Tranquebar.

 

 

Distribution de pulls en Inde du Nord une fois par an depuis 2000.

Fournitures scolaires distribuées par l'équipe bénévole médicale en 2012.

Dans chaque école, cette distribution est faite 1 à 2 fois par an, en fonction du budget de Laxmi. Les fournitures sont achetées en Inde.

Distribution du petit déjeuner.

Lors de la consultation par des médecins bénévoles et des dentistes, les enfants du Sud étaient dénutris et avaient de multiples caries dentaires. Laxmi a apporté un petit déjeuner et une complément au repas de midi.

La maternelle d'inde du Sud, l'école de Poryiar, à 3 km de celle d'Andavar, à Tranquebar, bénéficie de jeux d'éveil Montessori et d'outils éducatifs visuels depuis 1998.

Au début de l'action de Laxmi, elle recevait les enfants qui ne s'adaptaient pas à l'éducation auditive par effets de la dénutrition. 3 ans plus tard, les enfants rattrapaient le niveau voulu et cette école devenait une maternelle.

Un terrain est mis à disposition par le Directeur de l'école de Tranquebar pour créer un jardin bio et cultiver par la même occasion des plantes de médecine ayurvédique.

Kokopelli Inde offre quelques semences.

 

 

Laxmi a permis à cette maman d'Inde du Sud de créer sa micro entreprise afin de mieux nourrir sa famille.

Grâce à Laxmi et à l'implication des professeurs, une école des mamans est créée en 2016 en Inde du Nord.

Elles y apprennent à lire et à écrire une fois par semaine.

Elle y reviennent une deuxième fois pour apprendre à coudre à la machine et à développer l'artisanat.

 

Un marché de légume en Inde.

Photo reportage des élèves de l'école d'Andavar, à Tranquebar.